Cracher nos souhaits

13 juin 2007

On ira sous les draps Ecouter la pluie

(Surtout, ne remarque pas le titre qui allusionne à une chanson de Christophe Mae. J'ai honte. Mais bon, que veux-tu, c'est la faute de Guillaume, qui arrête pas de chanter Mais c'est pour autant qu'il faut qu'on s'attaaaaccchheee, et qu'on s'empoisonne)

Je suis en vacances depuis 11h.
Chouette.

Je déménage de chambre. Je quitte les toits pour me retrouver trois étages plus bas, à la cave. Avec ma salle de bain à moi, et deux lits pour que mon amoureux puisse enfin venir dormir chez moi.

Ce soir je vais Place de Clichy pour toute la nuit. Et même qu'avant, on va sur les Champs-Elysées. Palabalapa. Je (On) vais (va) boire (beaucoup trop, cela va de soi). Et, surtout, on va beaucoup rire, pour rien. Et, vraiment, ça vaut le détour.

Les jours d'avant, ils étaient tous aussi chouettes. Si l'on efface les deux semaines de révisions intensives, bien sûr. Vincent est toujours là, Guillaume est revenu d'Aix pour toutes les vacances, Bastien recommence Maths Sup' l'année prochaine parce que, j'ai souvent Antoine au téléphone, pour rien ou pour Barcelone.

Quand on était chez Mathilde, Agnès a sortie une phrase terriblement vraie "Si elle se bat pas, c'est normal que finalement ça tombe à l'eau". Ca a remué mes neurones, j'ai revu Lou, j'ai re-sauté sous les guirlandes lumineuses du jardin de mon amoureux. Et tout le reste en découle. Je veux du bonheur, du bonheur et encore du bonheur.

En fait, je voudrais vraiment déménager d'ici.
Genre un truc comme moi je veux, tout simple, mais pas compliqué. Et sans avoir à chercher beaucoup, j'ai pas l'intention de rester collé à l'écran pendant toute la journée.
Qui a dit que je rêvais ?

Posté par _louise_ à 20:07 - Commentaires [5] - Permalien [#]